Home NL Site

Une action collective des distributeurs contre les vols dans les magasins.

Les vols commis dans les magasins constituent une dure réalité pour les entreprises de distribution. C’est pour lutter contre ce fléau que, sous l’égide du Comité Royal Belge de la Distribution, a été créée, dès 1980, l’asbl « Prévention et Sécurité », dont la vocation est d’aider les entreprises à faire mieux face à la problématique de ces vols.

L’action collective de lutte contre les vols dans les magasins, engagée par des entreprises de distribution dans le cadre de Prévention et Sécurité, se fonde sur le fait que ce phénomène est inquiétant à la fois à cause de son impact économique direct sur les résultats des entreprises, puisque ces vols représentent fréquemment entre 1 % et 2 % de leurs chiffres d’affaires, sur son impact dérivé sur leur rentabilité globale, puisqu’ils entraînent des coûts élevés de protection et des frais de personnel consentis pour assurer cette protection, et également à cause de son impact sur le plan sociologique puisqu’il suscite la remise en cause des méthodes de vente de la distribution moderne, plus particulièrement du libre-service, jugé par certains être de nature à favoriser le développement de ce type de comportement.

Une seconde raison justifiant la création d’un tel organisme se donnant comme tâche de gérer de façon centralisée les constats de vols dans les magasins, en étroite collaboration avec les Autorités, était à trouver dans le fait que le nombre de constats de vols avait pris une telle importance, qu’aussi bien les services de police que la magistrature ne pouvaient y faire face.

L’encombrement des services de police et des Parquets imposait qu’une initiative soit prise qui permette à la fois de lutter contre la progression du fléau des vols dans les points de vente, de recueillir des informations qualitatives et quantitatives de nature à permettre une meilleure appréhension du phénomène, et de développer une politique privilégiant l’identification et la sanction des voleurs récidivistes. Il était donc opportun que des entreprises de distribution se regroupent afin d’affronter ensemble le fléau des vols dans leurs magasins et de développer un partenariat de type nouveau, tant avec les forces de police qu’avec les magistrats.

Il s’agit bien d’une action solidaire ayant une triple vocation : la dissuasion des voleurs de passer à l’acte, par des mesures de prévention diverses, la sélection judicieuse des cas de vols dont la spécificité justifie de façon toute particulière leur soumission à la justice, la collecte d’informations qui permettront de mieux connaître et appréhender le problème des vols dans les magasins.

LES SERVICES OFFERTS PAR P & S

a. insignes auto-collants

L’association met à la disposition des magasins affiliés des autocollants se présentant sous la forme d’un oeil de couleur bleue et qui précise que le magasin sur lequel il est apposé adhère à Pré-vention et Sécurité. Il s’agit d’un insigne à caractère dissuasif, rapidement identifié par les voleurs, qui savent ainsi que la prévention contre les vols est organisée dans ce point de vente. Cet insigne existe en grand format apposé à l’entrée des magasins et en petit format pour affichage aux caisses et à divers endroits névralgiques de la surface de vente.

b. conseils pratiques

Prévention et Sécurité, en collaboration avec le Comité Royal Belge de la Distribution, a réalisé à l’intention des entreprises affiliées une petite brochure proposant des conseils pratiques à l’intention des membres du personnel associés à la lutte contre les vols.

c. bulletin d’information

L’association publie à l’intention de ses membres un bulletin trimestriel qui leur apporte des informations sur la problématique des vols dans les magasins, sur les nouvelles technologies susceptibles de contribuer à réduire ces actes délictueux, sur le profil des voleurs et les méthodes qu’ils utilisent, sur les statistiques annuelles des vols.

d. carnets de constats de vol

Prévention et Sécurité a élaboré un formulaire de constat de vol standardisé, utilisé par toutes les entreprises membres. Ce constat aide grandement les entreprises au moment de l’interpellation des voleurs, car il permet de mieux formaliser l’enregistrement du vol, de bien décrire ses modalités, d’acter toutes les données nécessaires tant à l’établissement des plaintes que des statistiques. Ce constat de vol, contre-signé par l’entreprise, a valeur de plainte auprès des tribunaux.

e. assistance juridique

En cas de difficulté consécutive à une interpellation pour vol, Prévention et Sécurité peut conseiller ses affiliés ou leur apporter, le cas échéant, un appui juridique.

f. statistiques annuelles

Etablies sur base des quelque 22.000 constats de vols dans les magasins enregistrés en moyenne par an par l’association, les statistiques annuelles de Prévention et Sécurité permettent notamment de connaître avec précision quels sont les rayons les plus vulnérables, le montant des vols par catégorie de produits, les heures et les jours auxquels ces délits sont commis, les fluctuations mensuelles des vols, la répartition des vols selon les classes d’âge des voleurs, les régions géographiques qui sont les plus touchées.

g. statistiques par enseignes

Des statistiques sont également établies par enseigne, qui précisent notamment quels sont les constats qui ont donné lieu à dépôt de plainte auprès des Parquets.

h. études analytiques des vols

A l’aide de la masse importante de données disponibles sur les vols commis dans les magasins, le Centre de traitement de l’information, hautement sécurisé, de Prévention et Sécurité réalise tous les deux ans une étude analytique portant sur l’évolution des statistiques annuelles des cinq dernières années.

i. service de renseignements et de conseils

Prévention et Sécurité est également en mesure d’assister les entreprises dans leur recherche de partenaires pour assurer leur sécurité, tant au niveau des nouvelles technologies que des services de surveillance.

j. relations avec les Autorités

Prévention et Sécurité se charge de la sélection et de la transmission des constats aux Parquets. L’association entretient des relations régulières tant avec les Parquets qu’avec la Police. Le Service Public Fédéral de la Justice et le SPF de l’Intérieur sont représentés dans son Conseil d’Administration.

k. une gestion hautement confidentielle

Tous les constats transmis par les entreprises affiliées sont gérés par le Centre de traitement de l’information de Prévention et Sécurité d’une façon hautement confidentielle. Le fichier n’est pas accessible aux entreprises. Les demandes de la police ou des Parquets doivent être accompagnées d’une demande expresse d’un magistrat instructeur, lequel possède, selon le Code de Procédure Pénale, un pouvoir d’investigation. On observera que toute personne qui se croit concernée peut obtenir pour elle-même exclusivement et sur présentation de sa carte d’identité, un droit d’accès aux données la concernant, figurant le cas échéant dans le fichier, en vue d’une éventuelle rectification.

Cette démarche ne peut se faire qu’à l’intervention du personnel affecté à la gestion du fichier, dans les locaux sécurisés du Centre de traitement de l’information de Prévention et Sécurité.

Léon F. Wegnez
Administrateur Directeur
Prévention et Sécurité